La Méridienne Verte

Le système métrique décimal fût une grande construction scientifique de la Révolution, la méridienne en est la base fondamentale. La loi du 18 grminal de l'an III explique que l'On appellera: Mètre, la mesure de longueur égale à la dix-millionième partie de l'arc du méridien terrestre compris entre le pôle boréal et l'équateur. Soit la dix-millionième partie du quart du Méridien terrestre.

Quand en 1795, le quart du méridien terrestre devient la première référence du mètre, la question se pose de se raccorder à un morceau de matière, c’est à dire d’aller étalonner un objet sur le quart du méridien terrestre. Deux savants , Delambre et Méchain, l’on fait par triangulation entre Dunkerque et Barcelone entre 1792 et 1799.

On finit, après maintes corrections et calcul des nombreuses causes d’incertitude, par étalonner un objet, c’est à dire on mit sur un objet matériel, une barre de platine, une découpe de ce qui avait été calculé par les équipes de savants . Ce mètre-étalon fut reproduit et diffusé dans toute la République et envoyé dans d’autres pays.

La commémoration de la construction de la Méridienne aura lieu le 14 juillet de l’an 2000. Un grand chemin pédestre planté d’arbres sera inauguré à cette date.

Une ligne d'arbres de 1.200 kilomètres à travers la France
La Méridienne verte en l'an 2000  
La méridienne de l'Observatoire de Paris
La Méridienne verte dans le Tarn
L'IGN et la Méridienne Verte

Autres manifestations

L'an 2000 en France

Les portes de l'an 2000

L'Université de tous les savoirs

 

MétrologieHistoireEnseignementIndex 

M'écrire 

Mise à jour le 4 février 2000 par

Marie-Ange Cotteret